Jan 102023
 
Selon un rapport publié mardi par l’agence agricole des Nations Unies, les plastiques sont désormais omniprésents dans les sols agricoles. Une menace pour la sécurité alimentaire, la santé des personnes et l’environnement, alerte-t-elle.
Les plastiques utilisés pour l’agriculture finissent dans les terres.
Sur les quelque 6,3 milliards de tonnes de plastique produites avant 2015, près de 80 % n’ont jamais été correctement éliminées.
En outre, d’énormes quantités de produits plastiques, qui finissent par s’échapper dans l’environnement, sont utilisées dans l’agriculture (du plastique pour recouvrir le sol pour réduire les mauvaises herbes ; des filets pour protéger et stimuler la croissance des plantes, prolonger les saisons de culture et augmenter les rendements ; et des protège-arbres, qui protègent les semis et les jeunes arbres des animaux et contribuent à fournir un microclimat propice à la croissance).
Source www.rewmi.com/environnement-les-plastiques-dans-les-sols-menacent-la-securite-alimentaire/
 
« Chaque année nous avons 12,5 millions de tonnes de produits plastiques qui sont utilisés dans la production végétale et animale », a expliqué le Directeur adjoint du Bureau du changement climatique, de la biodiversité et de l’environnement à la FAO, Zitouni Ould-Dada, au micro d’ONU Info. « Et c’est une quantité presque équivalente aux 11 millions de tonnes qui sont rejetés sous forme de déchets marins.
Et à cela s’ajoute aussi à près de 37 millions de tonnes utilisés dans les emballages alimentaires », a-t-il ajouté. « Les plus grands utilisateurs de produits plastiques sont les secteurs de l’agriculture et de l’élevage qui consomment environ 10 millions de tonnes par an et c’est un chiffre important parce que c’est à peu près 3% de la production mondiale de plastique ».
La pêche et l’aquaculture sont aussi responsables pour 2 millions de tonnes et la sylviculture est responsable pour 0,2 million de tonnes de produits plastiques. Le rapport indique que l’Asie est le plus grand utilisateur de plastiques dans la production agricole, représentant près de la moitié de l’utilisation mondiale.
En outre, en l’absence d’alternatives viables, la demande de plastique dans l’agriculture ne peut qu’augmenter. Alors que la demande de plastique agricole continue d’augmenter, Mme Semedo a souligné la nécessité de mieux surveiller les quantités qui « fuient dans l’environnement à partir de l’agriculture ».
 Posted by at 2 semaines depuis la publication